Revendre ses bijoux en or : quelles précautions prendre ?

08 May 2019
Photo Revendre ses bijoux en or : quelles précautions prendre ?

Investir dans l'or devient de plus en plus courant puisque le métal précieux est une véritable valeur refuge en temps de crise. Beaucoup achètent de l'or physique sous forme de lingots ou d'onces d'or en guise de placement sur le long terme. Certaines personnes misent en revanche sur les objets de valeur à l'instar des bijoux en or, mais au fil des années elles les revendent pour en tirer une plus-value. C'est tout à fait possible à condition de prendre en compte quelques précautions.

Evaluer ses bijoux en or

La première précaution avant de revendre ses bijoux en or est l'évaluation des objets de valeur. Il s'agit de recenser les éléments particuliers des bijoux comme le poinçon ou une tête d'aigle. Il convient aussi de peser les bijoux en or afin de savoir son poids total. Pour un bijou d'une quarantaine de grammes de 18 carats, il faut alors compter une trentaine de grammes d'or.

Se renseigner sur le cours du lingot d'or est par ailleurs important pour connaitre le tarif du gramme du métal jaune. Il s'agit de diviser par mille le cours du lingot proposé par des sites spécialisés pour obtenir le prix du gramme d'or. Ce n'est pas le prix dont on bénéficie si l'on revend le bijou puisqu'il faut prendre en compte la taxe et la commission. Evaluer l'objet en or permet de se faire une idée approximative de sa valeur de revente afin d'éviter toute mauvaise surprise.

Signer un contrat

Signer un contrat lors de la revente des bijoux en or représente une formalisation de l'opération. Le document doit contenir plusieurs informations comme les coordonnées du revendeur et de l'acheteur. Doivent aussi y figurer le numéro d'inscription au registre du commerce de l'acheteur, la date ainsi que la désignation des bijoux en or. Le contrat inclut aussi des données essentielles à l'image du poids de l'objet, de la pureté sans oublier le prix de vente toute taxe comprise.

Outre le contrat, il est aussi judicieux d'établir un formulaire de rétractation dans le cas où le vendeur renonce à la transaction sous les 24 heures. Pour ne rien oublier, il est conseillé de prévoir une pièce d'identité et un justificatif de domicile puisque l'opération est consignée dans un registre officiel. Depuis quelques années, le paiement en espèces n'est plus en vigueur.

Choisir le bon acheteur

On peut privilégier la revente d'occasion chez un antiquaire ou un bijoutier pour un bijou serti de pierres, signé ou ancien. Cette transaction permet d'en tirer, dans la majorité des cas, une belle plus-value. Prendre les meilleures précautions consiste par ailleurs à faire évaluer le bijou dans deux magasins différents et au crédit municipal. Cette situation permet d'avoir une fourchette de prix acceptable afin de revendre le bijou en or dans les meilleures conditions.

Bon nombre de structures comme AuCoffre proposent en outre l'achat et la revente d'or. Outre les transactions autour du métal jaune, AuCoffre se charge de la garde en coffres de l'or de façon bien sécurisée. Le développement de ces plateformes incite notamment les particuliers à investir dans l'or pour en tirer un bénéfice lors de la revente future.